IL APAISE L’ANXIÉTÉ ET LA DÉPRESSION

Les symptômes associés aux troubles anxieux, notamment la fatigue, les troubles de sommeil et les maux de tête, peuvent mener à la dépression s'ils ne sont pas pris au sérieux.

La dépression et l'anxiété sont deux pathologies de la société actuelle ayant des retentissements considérables sur la santé et la qualité de vie.

Dans un mouvement actuel de recherche de thérapies alternatives, le massage est de plus en plus utilisé pour pallier à ces pathologies. Au vu des études effectuées jusqu'ici, l'utilisation de cette voie thérapeutique semble justifiée. Ce travail écrit vise à rechercher une diminution de l'anxiété et de la dépression suite au massage. 

L'angoisse, se définit par une tension, perturbation physique ou psychologique dûe à des agents agresseurs. Le stress répété peut dégénérer en anxiété permanente.

Un stress intense peut entraîner des modifications biochimiques dans l'organisme ; celles-ci affaiblissent le système immunitaire et créent ainsi un terrain propice à la maladie.

Une fois la tension permanente du corps et de l’esprit installée, on trouve de l’irritabilité, de la tension artérielle, des changements de rythmes cardiaques (palpitation, tachycardie), des muscles crispés, des symptômes que remarquent les gens qui souffrent d’anxiété comme l’insécurité, le découragement et de déconcentration.

Physiologiquement parlant, de nombreuses douleurs vont et viennent, circulent dans le corps, avec également des pertes d’appétit, de vitalité et d’endurance.

Ce phénomène est observé davantage dans les grandes agglomérations, où le stress et la vie rapide augmentent encore la dose de peur.

Les crises de panique sont l’expression la plus forte de ce trouble, qui est souvent confondu avec des maladies comme l’infarctus.

Les crises de tétanie font aussi partie du lot dans certains cas, ainsi que les insomnies.

Les troubles de l'anxiété peuvent conduire à d'autres problèmes plus graves comme une faible estime de soi, la dépression ou l'alcoolisme. L'anxiété peut aussi avoir un impact négatif sur votre travail et vos relations avec les autres.

 

Une intéressante étude publiée en 2005 dans l'International Journal of Neuroscience, a révélé que des femmes atteintes du cancer du sein ayant reçu des traitement de massothérapie trois fois par semaine, ont ressenti leur niveau de détresse et de colère diminué.

Une autre étude publiée dans la revue American Academy of Child ans Adolescent Psychiatry, a permis d'établir que les patients souffrant de dépression et d'anxiété étaient beaucoup plus calmes, heureux et moins stressés, après une séance de massage.

La nécessité du massage pour notre bon équilibre n'est donc plus à démontrer, il est à saisir comme une opportunité bienveillante saine et naturelle, qui réconforte du plus petit mal être au plus grand trouble !

 * TOUTES NOS PRATIQUES NE RELÈVENT D'AUCUN ORDRE MÉDICAL, PARAMÉDICAL OU KINESITHÉRAPEUTE
REGLEMENT INTERIEUR
Karmaini 2017 - SIRET 83082951100013
HAUT DE PAGE